Le dernier rendez-vous réunissant la quatrième génération de Clio Cup dans le cadre de la Clio Cup France a offert un spectacle de toute beauté sur le Circuit Paul Ricard. Vainqueur de la première course, Dorian Guldenfels (TB2S) a finalement remporté le titre au terme d’une finale à suspense. Edwin Traynard (Autosport GP) et David Pajot (Vic’Team) ont été sacrés dans les catégories Junior et Gentleman.

Dès les essais, la lutte pour le titre fait des émules puisque David Pouget (GPA Racing) signe le meilleur temps en 2’26’’249. Disputée de nuit, la deuxième session tourne à l’avantage de Lilou Wadoux (GPA Racing), présente pour la première fois en Clio Cup France. La pilote Junior devance alors David Pouget, le mieux classé des prétendants à la couronne, et Thibaut Bossy (TB2S).

Essais privés 1 - Essais privés 2

COURSE 1 : GULDENFELS AVEC LA MANIÈRE

Dans des conditions humides samedi, Nicolas Milan souffle la pole position en 2’40’’276 à un trio de pilotes GPA Racing : David Pouget, Alexandre Albouy et Jordi Palomeras. Emmanuel Raffin (Autosport GP) complète le top cinq devant Dorian Guldenfels.

Dès le premier virage au départ de la course, David Pouget prend l’ascendant sur Nicolas Milan avant que ce dernier ne glisse derrière Alexandre Albouy, Anthony Jurado (Milan Compétition), Dorian Guldenfels et Jordi Palomeras.

Très vite, les deux leaders s’échappent tandis qu’Anthony Jurado maintient le peloton groupé tout en devant composer sous les attaques de Dorian Guldenfels. Celui-ci trouve toutefois l’ouverture dans la quatrième boucle avant de combler son retard sur le duo de tête.

Quatre tours plus tard, l’Alsacien efface Alexandre Albouy avant de provoquer David Pouget en duel. Au prix d’une lutte virile tout au long de l’ultime passage, le leader du classement général l’emporte finalement pour faire un nouveau pas vers le titre.

La troisième marche du podium est tout aussi disputée puisqu’Anthony Jurado dépasse à son tour Alexandre Albouy, puis Jordi Palomeras dans le dernier tour pour sabrer le champagne. S’il voit ses espoirs de préserver sa couronne s’envoler, Nicolas Milan remporte une bataille titanesque pour la sixième place face à Kevin Jimenez (GPA Racing), Lilou Wadoux, victorieuse en Junior, et James Ross (Bob Ross Racing). Dixième, David Pajot célèbre son sacre chez les Gentlemen par une victoire dans sa catégorie et le meilleur tour en course scratch.

Qualifications 1 - Course 1

COURSE 2 : JURADO S’IMPOSE, GULDENFELS TITRÉ

Dimanche matin, Kevin Jimenez entre dans l’histoire de la Clio Cup France en devenant le dernier poleman au volant de la quatrième génération dans la catégorie. Celui-ci doit toutefois s’élancer derrière David Pouget et les Juniors Luis Gonzalez et Lilou Wadoux en raison d’une pénalité de trois places sur la grille écopée après un contact musclé avec Matteo Poloni (Essecorse) durant la première course. Derrière, Jordi Palomeras et Dorian Guldenfels partagent la troisième ligne.

David Pouget réalise le meilleur envol pour s’emparer de la première place devant Luis Gonzalez, Kevin Jimenez et Lilou Wadoux. En parallèle, Dorian Guldenfels rétrograde au neuvième rang avant de lancer sa contre-attaque au sein d’un peloton animé à tous les niveaux.

La tension monte dès le deuxième tour. Engagé dans son duel avec Kevin Jimenez, Luis Gonzalez percute David Pouget. L’incident redistribue les cartes aux avant-postes, Lilou Wadoux émergeant en tête devant David Pouget et Anthony Jurado, sixième quelques virages plus tôt. De son côté, Luis Gonzalez parvient à rejoindre les stands avant de repartir pour tenter de préserver ses chances pour le titre Junior !

David Pouget ne tarde pas à reprendre les commandes face à son équipière avant d’être imité par Anthony Jurado. Plus loin, Dorian Guldenfels dispute la cinquième position à Kevin Jimenez, mais les deux hommes vont au contact dans la ligne droite des stands. Le leader du classement général doit alors abandonner, tout comme Nicolas Milan et Corentin Tierce (Tierce Racing), victimes collatérales de l’accrochage.

Dorian Guldenfels est contraint de suivre depuis le muret des stands la fin de la course, relancée pour un sprint final de sept minutes. David Pouget s’échappe rapidement du peloton et se rapproche du titre jusqu’à un énième rebondissement, lorsque sa jante arrière gauche casse dans la chicane du Mistral !

Anthony Jurado hérite alors de la tête devant Jordi Palomeras et Kevin Jimenez. Malgré les velléités de ses poursuivants, Anthony Jurado tient bon et signe son troisième succès de l’année devant l’Espagnol alors que Kevin Jimenez écope d’une pénalité de trente secondes après l’arrivée pour sa responsabilité dans l’accrochage ayant éliminé Dorian Guldenfels.

Victorieuse en Junior, Lilou Wadoux est promue sur le podium devant David Pajot, à nouveau vainqueur parmi les Gentlemen. Matteo Poloni se classe cinquième devant Edwin Traynard, Guillaume Maio (GM Sport), Stéphane Auriacombe (Tierce Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Thibaut Bossy (TB2S).

Qualifications 2 - Course 2

Au classement général, Dorian Guldenfels est titré avec 371 points contre 339 à David Pouget et 287 à Nicolas Milan. L’Alsacien remporte ainsi une Clio Cup de cinquième génération ainsi qu’une montre exclusivement créée pour le champion par BRM, partenaire de la Clio Cup France.

Chez les Juniors, Edwin Traynard est sacré pour quatre unités seulement face à Luis Gonzalez tandis que David Pajot est couronné pour la deuxième année de suite du côté des Gentlemen. Les deux lauréats repartent du Castellet avec des horloges de bureau conçues elles aussi spécifiquement par BRM. Le tableau d’honneur de la saison 2019 est complété par TB2S, titrée chez les équipes, et Nicolas Milan, lauréat du BRM Award pour l’ensemble de son œuvre en Clio Cup France.

Classement général - Classement Junior - Classement Gentlemen - Classement Team

share